Accueil > A la une

Visite de la Première ministre britannique Theresa May à Wuhan

La Première ministre britannique Theresa May à l'Université de Wuhan (photo: Hubei Daily/ Chen Ji)  

Le 31 janvier, la Première ministre britannique Theresa May est arrivée à 8h07 à l'aéroport international de Wuhan (province du Hubei), marquant le début de sa visite en Chine.  

Il s'agit de sa première visite en Chine depuis sa participation au sommet du G20 à Hangzhou en septembre 2016. Au cours d'un court-séjour d'environ 4 heures à Wuhan, le Premier ministre britannique a visité l'Université de Wuhan, les berges du fleuve Yangtsé à Wuchang ainsi que le pavillon de la grue jaune où un spectacle de l'opéra de Pékin a été donné.  

Coopération en matière de l'éducation 

A 10h30, Theresa May, vêtue d'une robe noire et d'une veste bleu clair, est arrivé à l'Université de Wuhan, pour assister au festival Spirit of Youth. Ce festival fait partie des activités en série en matière d'échange culturel organisées par le gouvernement britannique en Chine depuis juillet 2017.  

La coopération en matière d'éducation entre le Hubei et les organisations britanniques est devenue importante avec les échanges culturels entre la Chine et le Royaume-Uni, a indiqué M. Jiang Chaoliang, secrétaire du Comité du Parti communiste chinois (PCC) pour la province du Hubei, dans un discours d'accueil. Il a déclaré qu'il espérait que la visite de la Première ministre britannique à l'université de Wuhan ouvrirait un nouveau chapitre de la coopération culturelle entre le Hubei et la Grande-Bretagne. 

Pour sa part, la Première ministre britannique a déclaré que la Grande-Bretagne et la Chine avaient coopéré pendant longtemps en matière d'éducation et obtenu des résultats. Elle a déclaré qu'elle espérait que les jeunes des deux pays communiqueraient davantage et renforceraient la coopération pour construire un meilleur avenir. 

Actuellement, 17 établissements d'enseignement supérieur du Hubei ont établi 27 programmes de coopération avec 12 universités britanniques. 

Protection des ressources en eau et des organismes aquatiques 

Après l'Université de Wuhan, la Première ministre britannique est venue aux berges du fleuve Yangtsé à Wuchang, pour observer l'état de la protection des ressources en eau et des organismes aquatiques.  

La province du Hubei a lancé ces dernières années de multiples mesures visant à restaurer l'environnement écologique du fleuve Yangtsé et mai dernier, elle a signé avec la Grande-Bretange une série d'accords de coopération en cette matière.  

Le docteur de l'Institut de recherche des animaux aquatiques relevant de l'Académie des Sciences de Chine Hao Yujiang a présenté à Mme May le résultat positif du dernier recensement des marsouins aptères, un animal sauvage qui est sur le bord de l’extinction. "oh, that's good", a dit la Première ministre britannique.  

Un spectacle de l'opéra de Pékin dans le pavillon de la grue jaune 

Avant de quitter Wuhan, Theresa May s'est rendue au pavillon de la grue jaune, accompagnée par son époux Philip May. 

Situé en plein coeur de la ville, au sommet de la colline du serpent, le pavillon de la grue jaune domine sur le fleuve Yangtsé à l'ouest et à l'est, il y a une grande cloche en bronze qui intéresse beaucoup la Première ministre britannique. 

Dans ce site symbolique de la ville, la troupe de l'opéra de Pékin de Wuhan a préparé un spectacle à Mme May et cette dernière l'a qualifié "très intéressant". De sources bien informées, cette troupe se rendra cette année à Manchester pour présenter la culture chinoise.  

Mme May et la délégation britannique se rendra également à Pékin et à Shanghai pour cette visite de trois jours. 

>> Lire aussi: 9 grands projets signés entres les entreprises du Hubei et de l’Angleterre

>> Lire aussi: Wuhan et Swansea deviennent villes de jumelage

 

 

Nous Ecrire

Nous écrire