Accueil > A la une

Connaissances générales sur la Saint Valentin chinoise

La Saint-Valentin chinoise, appelée parfois Qiqiaojie, ou Qixi, tombe le septième jour du septième mois lunaire du calendrier chinois. Elle est donc également connue sous le nom de jour du double sept. C'était une fête basée sur une légende d'amour mais au fil du temps, c'est devenu une tradition pour les jeunes filles de faire la démonstration de leurs compétences domestiques ce jour-là, et des rituels leur permettaient d'augurer de leur avenir matrimonial. Cette année, elle tombe le mardi 9 août. 

La légende de Niulang et de Zhinv

                

S'il pleut fort jeudi, certains diront que c'est parce que Zhinv, la tisserande, est en pleurs. Elle pleure le jour où elle a rencontré son mari, Niulang, ou le bouvier, sur la Voie lactée. 

Beaucoup de Chinois se souviennent de cet amour tragique, cette légende de Qixi, ou le Festival de la septième nuit, leur était racontée lorsqu'ils étaient encore enfants.  

Il y a longtemps, un jeune bouvier honnête perdit ses parent dès son enfance et fut chassé de la maison par sa belle-sœur. Il cultivait laborieusement la terre tout seul. La Tisserande, une fée, tomba amoureuse de lui. Un jour, elle vint furtivement dans le monde humain pour devenir sa femme. Dès lors, le mari travaillait aux champs et la femme tissait des toiles à la maison. Plus tard, ils eurent un fils et une fille. Ils menaient une vie heureuse. Malheureusement, cette situation fut découverte par l'empereur céleste. Ce dernier renvoya immédiatement l'impératrice Wang au monde humain pour ramener la Tisserande au Ciel. Quand sa femme fut emmenée, le bouvier courut après elle avec l'aide d'un bœuf sacré en amenant ses enfants. Quand il s'approcha de sa femme, l'impératrice Wang traça avec son épingle à cheveux une ligne devant lui, qui devint une rivière céleste. Le bouvier et sa femme furent séparés par la rivière. Désespérés, ils pleurèrent douloureusement. Leur amour fidèle toucha les pies. Des milliers et des milliers de pies se rassemblèrent sur la rivière, formant un pont. Le bouvier et la Tisserande purent donc se retrouver. Touchée de cette scène, l'impératrice Wang autorisa les deux amants à avoir un rendez-vous sur le pont de pies le soir du 7 du 7e mois lunaire de chaque année. Voici comment la Soirée du 7 de la 7e lune est née.

Célébrations traditionnelles

                

Autrefois, Qixi était le jour de fête des amoureux, mais aussi celui des jeunes filles. Ce jour est aussi connu sous le nom de « Festival de demande de dextérité » ou « Festival des jeunes filles ». Dans le passé, elles organisaient une cérémonie pour honorer Zhinu et lui demander sagesse, dextérité et un mariage heureux.
Il n'en était pas ainsi dans tout le pays, car le festival variait légèrement d'une région à l'autre.
Dans certaines parties de la province du Shandong, les jeunes filles offrent des fruits et des pains et prient pour devenir intelligentes et astucieuses. Si des araignées tissent une toile sur les objets sacrificiels, alors les prières seront exaucées.
Dans d'autres régions, sept amies très proches se réunissent pour faire des raviolis. Dans trois d'entre eux, elles mettent une aiguille, une pièce de monnaie en cuivre et une date rouge. Ces objets symbolisent respectivement l'agilité des doigts, la chance et un mariage sous peu.
Dans la Chine ancienne, il fallait être habile et astucieuse pour faire une bonne épouse et une bonne mère. 

Les traditions changent

                 

L'histoire d'amour entre Niuliang et Zhinv ainsi que le festival Qixi ont été transmis de génération en génération. Pourtant ces coutumes et traditions commencent à se perdre.

Beaucoup de jeunes Chinois de nos jours en savent plus sur la Saint Valentin, le 14 février, avec les bouquets de roses, le chocolat, les dîners à la chandelle que sur les festivals du pays. Même Qixi est appelé la « Saint Valentin chinoise ».

Peu de jeunes, c'est sûr, regarderont le ciel, si toutefois ils savent quel jour a lieu le festival. De nombreuses pancartes sont là pour le leur rappeler, « Soldes le jour de la Saint Valentin chinoise », tant dans les magasins, les hôtels que les restaurants. Peu de femmes célèbreront cette fête avec leur petit ami, encore moins prieront pour être plus intelligentes. Dans la société d'aujourd'hui, on ne demande plus aux jeunes filles d'exceller au tissage, donc prier pour être habile a perdu tout son sens.

Cela ne signifie pas pour autant que la couture est totalement oubliée et abandonnée. Une nouvelle forme devient populaire : faire du crochet. Importé d'Europe, cet art est une forme populaire de faire de la broderie. Les points de crochet sont en forme de X et forment des motifs et des dessins. Récemment, certaines jeunes femmes prennent un intérêt croissant à tricoter des écharpes en laine.

Malgré tout, la légende sur l'amour fidèle du Bouvier et de la Tisserande demeure toujours dans le cœur du peuple.

Nous Ecrire

Nous écrire